top of page

Ecole d'evangelisation

-------------------------------------------

"La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers;

priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans la moisson".


Matthieu 9 : 37.

-------------------------------------------

"Lorsqu'ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla;

et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et ils annonçaient la Parole de Dieu avec hardiesse."

Actes 4 : 31

-------------------------------------------

L'évolution de la stupidité


"Folie" est un mot archaïque. "Stupide" est l'équivalant moderne, mais il faut faire très attention sur son utilisation dans la société extrêmement sensible d'aujourd'hui. De nos jours, nous n'appelons pas les gens stupides parce que nous n'avons aucune tolérance pour l'intolérance.


Nous avons parcouru un long chemin depuis les jours de condescendance et de sectarisme. En fait, l'homme moderne a parcouru un long chemin depuis le début des temps, quand nous agissions comme des animaux les uns envers les autres. Aucun d'eux ne sait vraiment quand ce «temps» a commencé, ni même comment nous avons eu nos débuts, mais des efforts concertés sont déployés pour résoudre ce dilemme. Nous avons dépensé 1,5 milliard de dollars pour construire et mettre en orbite le télescope spatial Hubble, et dépensons 230 millions de dollars de plus chaque année pour l'y maintenir afin d'essayer de trouver nos origines. L'espace pourrait un jour fournir la réponse. Pendant ce temps, les recherches continuent pour trouver notre genèse ... nos humbles débuts humains.


Nos ancêtres n'avaient pas ce dilemme. Ils savaient quand et d'où ils venaient. Ils croyaient simplement que Dieu les avait faits "au commencement", comme le début du Livre du commencement (Genèse) le déclare clairement. Les questions que nous nous posons aujourd'hui sont donc: Quand est-ce que nous n'avons plus cru le Livre du commencement, la Genèse ? Qui était le génie qui a décidé que nous ne pouvions plus croire en la Genèse, et pourquoi l'avons-nous cru?


Ne plus croire le livre de la Genèse a laissé la société moderne avec encore plus de questions. Quel est le but de notre existence ? Où est le chenons manquant ? Qui est arrivé en premier, la poule ou l'œuf ? Encore une fois, nos ancêtres connaissaient les réponses. Ils croyaient que Dieu les avait fait pour Lui-même, qu'il n'y avait pas de chenon manquant parce que chaque animal avait été créé selon son propre genre, et que la poule avait été créé en premier, (l'oeuf doit être fécondé pour donner naissance)


Mais l'humanité éclairée rejette la Genèse et n'a pas la moindre idée de qui a fait quoi et quand. Ils ne savent même pas d'où ils viennent, ce qu'ils font ici ou encore où ils iront aprés la mort. Ils savent qu'ils vont mourir, mais ils ne savent pas ce qui cause la mort, ce qui se passe après la mort, ou quoi faire à ce sujet.


Ils ne savent même pas pourquoi un assassin assassine. Les experts ont pourtant étudié les profils de multitudes de meurtriers afin que nous puissions mieux comprendre pourquoi ils tuent. Avec plus de 600 000 meurtriers (aux États-Unis seulement depuis 1970) à étudier, les scientifiques auraient dû avoir un profil clair et commun. Mais pas du tout. C'est parce qu'ils se considèrent trop sage pour croire au Livre qui nous enseigne que le dénominateur commun est qu'ils ont une nature humaine et que la nature humaine est fondamentalement mauvaise.


La Bible enseigne aussi que la sagesse de ce monde est une"folie" (grec moros: "bêtise") devant Dieu. Elle nous enseigne aussi que lorsque les hommes se déclarent sages, ils deviennent des imbéciles. Je l'ai souvent vu, quand les athées tentent de discréditer ceux qui croient en la Bible en citant des livres d'histoire qui ont été écrits au temps du Christ. Ils croient aveuglément les écrits historiques des hommes sans une seconde pensée.


La Bible appelle celui qui nie un créateur, un imbécile (stupide). Seules les personnes à l'esprit borné diraient qu'une peinture n'a pas de peintre, qu'un bâtiment n'a pas de bâtisseur, et que cette création n'a pas de Créateur. Ces mêmes personnes ont souvent une foi aveugle dans la théorie de l'évolution. Ils croient en cette théorie comme si c'était un fait, et méprisent les gens qui croient en Dieu. Comme l'a dit Napoléon, ils croient n'importe quoi «tant que ce n'est pas dans la Bible».

C'est parce que c'est un livre moral qui, de la Genèse à l'Apocalypse, nous accuse de péchés.


Cependant, l'épitomé de la stupidité humaine est si évident dans le fait que Dieu offre la vie éternelle à qui le veut et personne ne semble s'en soucier. Il semble que notre stupidité ait commencé son processus d'évolution dans l'espèce au moment même où le péché est entré dans la race humaine.

Mais son progrès est immédiatement arrêté à la nouvelle naissance au moment même où Dieu donne au pécheur son Saint-Esprit.


C'est alors que nous recevons un "esprit saint" (2 Timothée 1: 7). Remercions Dieu pour sa grâce, car sans elle, nous sombrerions encore dans les sables mouvants de la folie de ce monde: "Car nous aussi, nous étions autrefois insensés, désobéissants, égarés, asservis à toute espèce de convoitises et de voluptés, vivant dans la méchanceté et dans l'envie, dignes d'être haïs, et nous haïssant les uns les autres. "(Tite 3: 3).

--------------------------------------

Un mal est dans le prétendu camp du Seigneur, si grossier dans son impudence, qu'au cours de ces dernières années, les plus myopes n'ont guère manqué de le remarquer. Même en tant que mal, Il s'est développé à un rythme anormal. Il a travaillé comme le levain jusqu'à ce que toute la masse fermente. Le diable a rarement fait une chose plus intelligente que d'insinuer à l'église qu'une partie de sa mission est de fournir du divertissement pour le peuple, ..... afin de les gagner.


Suite aux prédications des puritaines, l'église a graduellement atténué son témoignage, puis a fait un clin d'œil et a excusé les frivolités de la journée, pour ensuite les tolérer dans ses frontières. Aujourd'hui, elle les a adoptés sous le prétexte d'atteindre les masses.

Ma première affirmation est que le divertissement pour le peuple n'est mentionné nulle part dans les Écritures en tant que fonction de l'église. Si c'est un "travail" chrétien, pourquoi le Christ n'en a-t-il pas parlé ? "Allez dans le monde entier et prêchez l'Évangile à toute créature" (Marc 16:15). C'est assez clair. Il en aurait été autrement s'il avait ajouté: «Et divertissez ceux qui ne savourent pas l'Évangile». Aucun de ces mots, cependant, ne sont trouvés dans les écritures. Cela ne semblait pas lui traverser l'esprit.


Et encore: « Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l'oeuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ,» (Éphésiens 4: 11-12). D'où viennent les artistes ? Le Saint-Esprit est silencieux à leur sujet. Les prophètes ont-ils été persécutés parce qu'ils ont amusé les gens ou parce qu'ils ont refusé ? Il n'y a aucune trace de concert ou de spectacle dans les rouleaux des martyrs.


Encore une fois, l'amusement et le divertissement sont un antagonisme direct à l'enseignement et à la vie du Christ et de tous ses apôtres. Quelle était l'attitude de l'église envers le monde ? Vous êtes le sel "(Matthieu 5:13), pas le bonbon sucré --- quelque chose que le monde crachera au lieu d'avaler. La déclaration était pourtant courte et aiguisée," Que les morts enterrent leurs morts " (Matthieu 8:22) Il était d'un sérieux horrible.


Si Christ avait introduit plus d'éléments brillants et agréables dans sa mission, il aurait été plus populaire, à cause de la nature profonde de son enseignement. Je ne l'entends pas dire: "Pierre, cours après ces gens et dis-leur que nous aurons un style de service différent demain, quelque chose de court et d'attrayant avec peu de prédication, nous passerons une agréable soirée « réveil ».

Dis-leurs qu'ils vont vraiment apprécier. Fais vite Pierre, nous devons attirer les gens coûte que coûte." Jésus plaignait les pécheurs, soupirait et pleurait sur eux, mais ne cherchait jamais à les divertir.


En vain les épîtres seront recherchées pour trouver la moindre trace de cet évangile de divertissement ! Leur message est : "Sortez, restez à l'écart, gardez vous propre !" Tout ce qui se rapproche de la tromperie brille par ses absences. Ils avaient une confiance illimitée dans l'Évangile et n'utilisaient aucune autre arme.


Quand Pierre et Jean ont été enfermés pour avoir prêché, l'église a tenu une réunion de prière mais n'a pas prié: "Seigneur accorde à tes serviteurs un usage sage et perspicace de divertissement innocent, afin qu'ils puissent montrer à ces gens combien nous sommes heureux". S'ils ne cessaient de prêcher le Christ, ils n'avaient pas le temps d'organiser des divertissements. Dispersés par la persécution, ils allaient partout prêcher l'Évangile. Ils ont bouleversé le monde (Actes 17: 6). C'est la seule différence ! Seigneur, débarrasse l'église de toutes les pourritures et tous les déchets que le diable lui a imposés, et ramène-nous aux méthodes apostoliques.


Enfin, le divertissement n'atteint pas le but désiré. Il fait des ravages parmi les jeunes convertis. Que les insouciants et les moqueurs, qui remercient Dieu parce que l'église les a rencontrés à mi-chemin, parlent et témoignent. Que ceux qui sont "fatigués et chargés" et qui ont trouvé la paix à travers un concert ne gardent pas le silence ! Laissez l'ivrogne, chez qui le divertissement a été le lien que Dieu a utilisé dans la chaîne de sa conversion, se lever ! ..........Il n'y en a pas pour répondre.

La "mission du divertissement" ne produit aucun converti.

Le besoin impératif pour le ministère d'aujourd'hui est l'érudition jointe à une spiritualité sérieuse, l'une jaillissant de l'autre comme fruit de la racine. Le besoin est la doctrine biblique, si comprise et sentie, qu'elle met le feu aux hommes.

--------------------------------------

Comment confronter les pécheurs ?


Quand David pécha avec Bathsheba, il brisa tous les Dix Commandements. Il convoita la femme de son voisin, mentit, la vola, commit l'adultère, assassina son mari, déshonora ses parents, et ainsi rompit les quatre commandements restants en déshonorant Dieu. Par conséquent, le Seigneur envoya Nathan le prophète pour le réprimander (2 Samuel 12: 1-14).

Il y a une grande leçon à retenir dans le déroulement de cette histoire. Nathan donna à David (le berger d'Israël) une parabole à propos de quelque chose que David pouvait comprendre: les moutons. Il commenca par le domaine naturel, plutôt que d'exposer immédiatement le péché du roi. Il raconta une histoire à propos d'un homme riche qui, au lieu de prendre un mouton de son propre troupeau, tua l'agneau domestique d'un pauvre homme pour nourrir un étranger.

En écoutant ce récit, David fut indigné, et, assis sur son grand trône de religiosité, Il révéla sa connaissance de la loi en déclarant que le coupable devait restituer quatre fois et devait mourir pour son crime.

C'est seulement alors que Nathan exposa le péché du roi en disant: "Tu es cet homme ... Pourquoi as-tu méprisé le commandement du Seigneur, pour faire le mal à ses yeux ?" Quand David cria : "J'ai péché contre le Seigneur", le prophète lui donna alors la grâce et dit: "L'Éternel a éloigné ton péché, tu ne mourras pas".

Imaginez si Nathan, par peur d'être rejeté, avait changé un peu les choses, et avait déclaré à David: "Dieu t'aime et a un plan merveilleux pour ta vie. Cependant, il y a quelque chose qui t'empêche de profiter de ce merveilleux plan : «le péché».

Imaginez s'il avait caché la nature personnelle du péché de David avec une référence générale à tous les hommes qui ont péché et échoué à glorifier Dieu.

Plutôt que d'admettre sa terrible transgression, la réaction de David aurait pu être : "De quel péché parles-tu ?". Pensez-y, pourquoi aurait-il pleuré, "j'ai péché contre le Seigneur" à l'écoute de cette parole ? Au lieu de cela, il aurait pu, dans un désir sincère d'expérimenter ce «plan merveilleux», reconnaitre avoir péché comme tous les hommes, et qu'il était à l'écart de la gloire de Dieu.


Si Nathan n'avait pas fait trembler David sous la colère de la Loi, le prophète aurait supprimé le moyen même qui produit la saine douleur si nécessaire au repentir de David. C'est «la tristesse divinne» qui produit la repentance (2 Corinthiens 7:10). C'était le poids de la culpabilité de David qui le poussa à crier: «J'ai péché contre le Seigneur».


La loi le fit réfléchir et il devint lourdement chargé. Elle provoqua en lui une faim et soif de droiture. Elle l'éclaira quant à la nature extrémement sérieuse du péché en ce qui concerne Dieu.

--------------------------------------

Questions pour les évolutionnistes

Par Dr. Kent Hovind


Le test de toute théorie est de savoir si oui ou non elle fournit des réponses aux questions fondamentales. Certaines personnes bien intentionnées, mais mal orientées, pensent que l'évolution est une théorie raisonnable pour expliquer les questions de l'homme sur l'univers. L'évolution n'est pas une bonne théorie: ce n'est qu'une religion païenne qui se déguisé en science.


1. D'où vient l'espace pour contenir l'univers ?

2. D'où vient la matière ?

3. D'où viennent les lois de l'univers (gravité, inertie, etc.) ?

4. Comment la matière s'est-elle si parfaitement organisée ?

5. D'où vient l'énergie pour effectuer toute cette organisation ?

6. Quand, où, pourquoi, et comment la vie a-t-elle pu être issue de la matière morte ?

7. Quand, où, pourquoi, et comment la vie a-t-elle pu apprendre à se reproduire ?

8. Comment la première cellule capable de reproduction sexuelle s'est-elle reproduite ?

9. Pourquoi une plante ou un animal voudrait-il se reproduire car cela ne ferait que multiplier les bouches à nourrir et donc diminuer les chances de survie ? (L'individu est-il poussé à survivre, ou l'espèce ? Comment expliquez-vous cela?)

10. Comment les mutations (recombinaison du code génétique) peuvent-elles créer des variétés nouvelles et améliorées ? (Recombiner les lettres en anglais ne produira jamais de livres chinois).

11. Est-il possible que les similitudes rencontrées dans la conception entre différents animaux nous révèlent un Créateur commun plutôt qu'un ancêtre commun ?

12. La sélection naturelle ne fonctionne qu'avec l'information génétique disponible et tend à maintenir une espèce stable. Comment expliquez-vous la complexité croissante du code génétique qui aurait du avoir eu lieu si l'évolution était vraie ?


13.
Quand, où, pourquoi, et comment :

a) Les plantes unicellulaires sont-elles devenues multicellulaires ? (Où sont les intermédiaires à deux et à trois céllules ?)

b) Les animaux unicellulaires ont-ils évolué ?

c) Les poissons se sont transformé en amphibiens ?

d) Les amphibiens se sont transformé en reptiles ?

e) Les reptiles se sont transformé en oiseaux ? (Les poumons, les os, les yeux, les organes reproducteurs, le coeur, la méthode locomotrice, "l'habillement" du corps, etc. sont tous très différents!) Où sont les formes intermédiaires ?


14.
Quand, où, pourquoi, comment et de quoi :

a) Les baleines ont-elles évolué ?

b) Les chevaux de mer ont-ils évolué ?

c) Les chauves-souris ont-elles évolué ?

d) Les yeux ont-ils évolué ?

e) Les oreilles ont-elles évolué ?

f) Les cheveux, la peau, les plumes, les écailles, les ongles, les griffes, etc. ont-ils évolué ?


15.
Qu'est ce qui a évolué en premier (comment et combien de temps a-t-il fonctionné sans les autres ?) :

a) Le système digestif, la nourriture à digérer, l'appétit, la capacité de trouver et manger les aliments, les jus digestifs ou la résistance du corps à son propre jus digestif (estomac, intestin, etc.) ?

b) L'envie ou la capacité à se reproduire ?

c) Les poumons, la muqueuse pour les protéger, la gorge ou le mélange parfait de gaz à respirer dans les poumons ?

d) L'ADN ou l'ARN pour transporter le message ADN aux parties cellulaires ?

e) Le termite ou le flagelle dans ses intestins qui digèrent la cellulose ?

f) Les plantes ou les insectes qui vivent des plantes et les pollinisent ?

g) Les os, les ligaments, les tendons, l'approvisionnement en sang ou les muscles pour déplacer les os ?

h) Le système nerveux, le système de réparation ou le système hormonal ?

I) Le système immunitaire ou notre besoin de celui-ci ?

--------------------------------------

L'avortement est-il acceptable en cas de viol ?


Je vous répond par une question, est-il juste de condamner un enfant pour le crime de son père ? 

--------------------------------------

L'archéologie et l'histoire attestent de la fiabilité de la Bible


Par Richard M. Fales, Ph.D.


Aucun autre livre ancien n'est questionné ou calomnié comme la Bible. Les critiques qui recherchent la petite bête dans le chef-d'œuvre allèguent qu'il y a eu une longue période entre le moment où les événements du Nouveau Testament se sont produits et le moment où ils ont été enregistrés. Ils prétendent qu'un autre écart existe archéologiquement entre les premières copies réalisées et les copies du Nouveau Testament. En réalité, les espaces présumés et les lacunes signalées n'existent que dans l'esprit des critiques.


Manuscript Evidence.

"La Poètique" d'Aristote fut écrit entre 384 et 322 av. J.C. La première copie de ce travail date de l'année 1 100 ap. J.C. , et il n'y a que quarante-neuf manuscrits existants. L'écart entre l'écriture originale et la copie la plus ancienne est de 1 400 ans. Il n'y a que sept manuscrits existants de la Tetralogie de Platon, écrit 427 et 347 av. J.C; La copie la plus ancienne date de 900 ap. J.C. Un espace de plus de 1 200 ans. 

Qu'en est-il du Nouveau Testament ? Jésus a été crucifié en l'an 30. Le Nouveau Testament a été écrit entre 48 et 95 ap. J.C.. Les manuscrits les plus anciens datent du dernier quart du premier siècle et le deuxième plus ancien de 125 ap. J.C.. Cela nous donne un écart étroit de trente-cinq à quarante ans des originaux écrits par les apôtres. Depuis les premiers siècles, nous avons quelque 5 300 manuscrits grecs du Nouveau Testament. Dans l'ensemble, avec le syrien, le latin, le copte et l'araméen, nous avons 24,633 textes de l'ancien Testament pour confirmer le véracité des Écritures. Donc, en fin de compte, il n'y a pas eu de grande période entre les événements du Nouveau Testament et les écrits du Nouveau Testament. Il n'y a pas non plus beaucoup de temps qui s'est passé entre les écrits originaux et les copies les plus anciennes.


Avec le grand nombre de preuves manuscrites, on peut prouver, sans l'ombre d'un doute, que le Nouveau Testament dit exactement les mêmes choses aujourd'hui qu'il y a près de 2000 ans.


Écrits corroborants.


Les critiques affirment également qu'il n'y a pas d'écrits anciens sur Jésus en dehors du Nouveau Testament. C'est une autre affirmation ridicule. Les écrits confirmant sa naissance, son ministère, sa mort et sa résurrection comprennent Flavius Josèphe (93 ap. J.C.), le Talmud babylonien (70 ap. J.C.), la lettre de Pline le Jeune à l'empereur Trajane (environ 100 ap. J.C.), les Annales de Tacite (115-117 ap. J.C.), Mara Bar Serapion (quelque temps après 73), et Suetonius 'Life of Claudius et Life of Nero (120 ap. J.C.).


Un autre point de contestation survient lorsque les critiques de la Bible ont sciemment ou inconsciemment induit des personnes en erreur en affirmant que des livres de l'Ancien et du Nouveau Testament furent exclus ou ajoutés dans le canon de l'Écriture aux grands conseils œcuméniques des années 336, 382, 397 et 419. En fait, un des résultats de ces rassemblements futt de confirmer la croyance de l'Église selon laquelle les livres déjà dans la Bible étaient divinement inspirés. Par conséquent, l'Église, lors de ces réunions, n'a ni ajouté ni retiré des livres de la Bible. À cette époque, les trente-neuf livres du Vieux Testament avaient déjà été acceptés, et le Nouveau Testament, comme il était écrit, grandit simplement avec l'ancienne Église. Chaque document, accepté tel qu'il a été écrit au premier siècle, a ensuite été transmis aux chrétiens du siècle suivant. Donc, cette sotte affirmation que l'empereur romain Constantin retira des livres de la Bible est simplement une rumeur sans aucun fondement.

Prophéties accomplies


Les prophéties de l'Ancien et du Nouveau Testament qui ont été accomplies ajoutent également de la crédibilité à la Bible. Les Écritures ont prédit la montée et la chute des grands empires comme la Grèce et Rome (Daniel 2:39, 40), et la destruction de villes comme Tyr et Sidon (Ésaïe 23). La disparition de Tire est enregistrée par les historiens anciens, qui racontent comment Alexandre le Grand assiégea la ville pendant sept mois. Le roi Nabuchodonosor de Babylone échoua durant sa tentative qui dura 13 ans à capturer la ville côtière et détruire complètement ses habitants. Pendant le siège de 573 av. J.C., une grande partie de la population de Tire s'exila dans une île à environ un demi kilomètre de la ville terrestre. Là, elle fut protègée par des murs allant jusqu'à 46 mètres de haut jusqu'à ce que le jugement tombe en 332 av. J.C. avec l'arrivée d'Alexandre le Grand.

Pendant le siège de sept mois, il accomplit le reste des prophéties (Zacharie 9: 4; Ezéchiel 26:12) concernant la ville en mer en détruisant complètement Tyr, en tuant 8 000 de ses habitants et en en vendant 30 000 pour l'esclavage.


Pour atteindre l'île, il fallut racler la poussière et les décombres de l'ancienne ville terrestre de Tire, tout comme la Bible l'a prédit, il construisit une voie de 61 mètres de large pour joindre l'île afin de les jeter dans la mer. La mort d'Alexandre et le meurtre de ses deux fils ont également été annoncés dans l'Écriture.


Une autre prophétie étonnante était la prédiction détaillée de Jésus sur la destruction de Jérusalem et la propagation de la diaspora juive à travers le monde, qui est consignée dans Luke 21.


En 70, non seulement Jérusalem fut détruite par Titus, le futur empereur de Rome, mais une autre prédiction de Jésus-Christ dans Matthieu 24: 1,2 s'est accompli ; la destruction complète du temple de Dieu.


Prophéties messianiques du livre de Daniel, la Bible a prophétisé l'avènement du seul et unique Messie juif avant la disparition du temple.


Les prophètes de l'Ancien Testament ont déclaré qu'il naîtrait à Bethlehem (Michée 5: 2) d'une vierge (Isaïe 7:14), qu'il serai trahi pour trente pièces d'argent (Zacharie 11: 12,13), qu'il mourrez par crucifixion (Psaume 22) , et qu'il serait enterré dans la tombe d'un homme riche (Isaïe 53: 9).


Il n'y a qu'une seule personne qui corresponde à toutes les prophéties messianiques de l'Ancien Testament et qui vivaient avant 70 ap. J.C. : Jésus de Nazareth, le Fils de Marie.


Oui, la Bible est un livre étonnant. 

 -----------------------------------------

"Mais vous recevrez la puissance du Saint-Esprit, qui viendra sur vous; et vous me servirez de témoins,

tant à Jérusalem que dans toute la Judée, et la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre."

Actes 1 : 8

-----------------------------------------

Ce que dit la parole de Dieu à propos de l'avortement

Par Lynn Copeland


Dieu parle très clairement dans la Bible sur la valeur des enfants à naître. La Parole de Dieu dit qu'il a personnellement fait chacun de nous et qu'il a un plan pour chacune de nos vies.


«Avant que je t'eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t'avais consacré,» (Jérémie 1: 5).

«Mais, lorsqu'il plut à celui qui m'avait mis à part dès le sein de ma mère, ..........» (Galates 1:15).


"C'est toi qui as formé mes reins, Qui m'as tissé dans le sein de ma mère.... Quand je n'étais qu'une masse informe, tes yeux me voyaient ; Et sur ton livre étaient inscrits tous les jours qui m'étaient destinés, Avant qu'aucun d'eux existât." (Psaume 139: 13 , 16).


"Tes mains m'ont formé, elles m'ont créé, Elles m'ont fait tout entier ...............Tu m'as revêtu de peau et de chair, Tu m'as tissé d'os et de nerfs" (Job 10: 8-12).


"Ainsi parle l'Éternel, qui t'a fait, Et qui t'a formé dès ta naissance" (Ésaïe 44: 2).


"Celui qui m'a créé dans le ventre de ma mère ne l'a-t-il pas créé ? Le même Dieu ne nous a-t-il pas formés dans le sein maternel ?" (Job 31:15).


Parce que l'homme est créé à l'image de Dieu (Genèse 1:27), chaque vie est d'une grande valeur pour Dieu: «Les enfants sont un don de Dieu» (Psaume 127: 3).


Il considère même nos enfants comme les siens: «Tu as pris tes fils et tes filles, que tu m'avais enfantés, et tu les leur as sacrifiés ................Tu as égorgé mes fils,» (Ezéchiel 16: 20,21).


La Bible dit de notre Créateur: "Dans sa main est la vie de tous les êtres vivants et le souffle de tout être humain" (Job 12:10).


Dieu, le donneur de la vie, nous ordonne de ne pas prendre la vie d'un innocent:

"Ne versez pas de sang innocent" (Jérémie 7: 6);

"Maudit est l'homme qui accepte un pot-de-vin pour tuer un innocent" (Deutéronome 27:25).

"Vous ne devez pas tuer" (Exode 20:13).

Prendre la vie des non-nés est clairement un meurtre:

"Que ne m'a-t-on fait mourir dans le sein de ma mère ! Que ne m'a-t-elle servi de tombeau ! " (Jérémie 20:17)

et Dieu a promis de punir ceux qui " ont fendu le ventre des femmes enceintes " (Amos 1:13).


L'enfant à naître a obtenu la même protection dans la loi; S'il perd sa vie, celui qui a causé sa mort doit perdre sa vie: «Si les hommes qui se battent frappent une femme enceinte et qu'elle accouche prématurément, mais qu'il n'y a pas de blessure grave, le délinquant doit être condamné à une amende ... Mais si Il y a de graves blessures, vous devez prendre vie pour la vie »(Exode 21: 22,23).


La vie est un don créé par Dieu et ne doit pas être éliminé par un avortement. Dieu est «pour la vie», et il nous dit clairement le seul choix acceptable à faire: «J'ai mis devant toi la vie et la mort, des bénédictions et des malédictions.


Maintenant, choisissez la vie afin que vous et vos enfants viviez» (Deutéronome 30:19 ).

---------------------------------

"Pourquoi y a-t-il tant de dénominations ?"


Au début des années 1500, un moine allemand nommé Martin Luther fut si conscient de ses péchés qu'il passa jusqu'à six heures dans le confessionnal. À travers l'étude des Écritures, il constata que le salut ne se gagnait pas au travers de tout ce qu'il faisait, mais simplement en croyant à l'œuvre accomplie de la croix de Jésus-Christ.

Il énuméra les contradictions entre ce que les Écritures disaient et ce que l'église enseignait, puis cloua ses «95 thèses» sur la porte de l'église de Wittenberg, en Allemagne. Martin Luther fut le premier à "protester" contre l'église romaine, et ainsi il devint le père de l'église protestante.


Depuis cette scission, il y a eu de nombreux désaccords quant à la quantité d'eau avec laquelle on devait baptiser, comment chanter quoi et pourquoi, qui devait gouverner qui, etc., provoquant des milliers de groupes dissidents. Beaucoup de ces groupes sont convaincus qu'ils sont les seuls à avoir raison. Ceux-ci sont devenus des «dénominations» protestantes.


Malgré la confusion, ces églises partagent certaines croyances fondamentales telles que la divinité, la mort, l'enterrement et la résurrection de Jésus-Christ.

La Bible dit: «le solide fondement de Dieu reste debout, avec ces paroles qui lui servent de sceau: Le Seigneur connaît ceux qui lui appartiennent » (2 Timothée 2:19).


Thomas Jefferson a écrit au sujet du prédicateur Richard Mote, qui "s'exclama à haute voix devant sa congrégation qu'il ne croyait pas qu'il y aurait un Quaker, un Presbytérien, un Méthodiste ou un Baptiste au paradis, ...........ayant fait une pause pour donner à l'auditoir le temps de penser et de le regarder avec étonnement............ Il ajouta que, dans le ciel, Dieu ne connaitra aucune distinction. "

---------------------------

"Un Jésus qui n'aurait jamais pleuré

n'aurait jamais pu essuyer mes larmes".

Charles H. Spurgeon

---------------------------

---------------------------------

Pourquoi le christianisme est-il meilleur que les autres religions ?

"Dans toutes les principales religions, les fidèles s'efforcent de se débarrasser du péché à travers diverses pratiques. Ils peuvent prier d'une manière prescrite, faire diverses bonnes œuvres, se nier leur plaisir sexuel légitime, suivre des restrictions alimentaires, se coucher sur des lits de clous, etc.


L'unicité de Jésus est dans son affirmation: "Le Fils de l'homme a le pouvoir sur terre de pardonner les péchés."


Aucun autre chef religieux n'a jamais fait cette déclaration. Jésus-Christ seul peut enlever tous les péchés que l'on ait jamais commis, grace à ce qu'il a fait sur la croix. En payant l'amande pour notre péché, il peut nous libérer de la torture de la culpabilité. Nous ne pouvons faire aucun "travaux religieux" pour enlever nos péchés. Le pardon est un don gratuit de Dieu (Ephésiens 2: 8,9).

-------------------------------------

"La religion a causé plus de guerres que toute autre chose dans l'histoire".

Il est vrai que l'homme a utilisé la religion pour un gain politique. L'Allemagne nazie avait «Dieu avec nous» gravé en allemand sur les ceintures des soldats nazis. L'Amérique a dit: "Louez le Seigneur et passez les munitions". Si vous le désirez, la démocratie peut même vous permettre de lancer un parti nazi chrétien.

Vous pouvez devenir un "révérend" pour quelques euros à travers les annonces de tabloïds, puis poursuivre votre agenda politique avec la bénédiction du monde, peu importe combien il calomnie le nom du Christ.


Jésus nous dit dans Jean 16: 2,3 qu'il y en aura qui, dans l'erreur, commettront des atrocités et des meurtres au nom de Dieu : "l'heure vient où quiconque vous fera mourir croira rendre un culte à Dieu". Cependant, il nous informe aussi qu'ils ne sont pas de vrais croyants: " Et ils agiront ainsi, parce qu'ils n'ont connu ni le Père ni moi."

Jésus a dit à ses disciples d'aimer leurs ennemis. Donc, si un homme plante un couteau dans le dos de quelqu'un au nom du christianisme, il est évident qu'il y a quelque chose d'incohérent. Si nous, les êtres humains, pouvons le détecter, combien plus Dieu ? Il traitera le problème au Jour du Jugement.

"Je sais que le Seigneur est toujours du côté du droit.

Mais ma constante angoisse et prière est que je (ainsi que cette nation) sois du côté du Seigneur."


Abraham Lincoln



-----------------------------------

"Le fruit du juste est un arbre de vie,

Et le sage s'empare des âmes."


Proverbes 11 : 30

La repentance envers Dieu.


Esther fit pendre les dix fils d'Haman. C'est une image de la «repentance envers Dieu» lorsque nous nous débarrassons de l'ennemi en mettant à mort les œuvres de la chair qui sont la nature reçue de notre père, le diable (voir Jean 8:44, Éph. 2: 2).

Nous pouvons retracer l'origine des œuvres de la chair jusqu'à la transgression des Dix Commandements (voir 1 Jean 3: 4). Les dix fils d'Haman (les dix péchés de l'humanité) représentent la rebellion contre Dieu ; l'idolâtrie, le blasphème, le non respect du sabbat, les non respect des parents, le meurtre, l'adultère, le vol, le mensonge et la convoitise.

Esther 9:13. "Esther répondit: Si le roi le trouve bon, qu'il soit permis aux Juifs qui sont à Suse d'agir encore demain selon le décret d'aujourd'hui, et que l'on pende au bois les dix fils d'Haman."

"Pourquoi Dieu nous a-t-il donné le désir sexuel (luxure) si cela est mauvais ?"


Il y a une différence entre la luxure et le désir sexuel. Dieu nous a donné un certain désir sexuel et ce n'est pas une mauvaise chose. En fait, c'est une bonne chose. De quelle autre manière serait-on attiré par un futur époux, et pourquoi procreer s'il n'y avait pas de "désir"?


Alors, quelle est la différence entre l'attraction sexuelle et la luxure ? Un dictionnaire précise que la «luxure» est «un désir sexuel ou un appétit incontrolé ou illicite; vicieux ". Ou pour le dire d'une autre manière, la luxure est la pornographie de l'esprit.


Comment faire la différence entre "regarder" et "désirer"?

La réponse est d'écouter la conscience que Dieu vous a donné.

Elle vous le dira, elle ... si vous êtes à l'écoute.


Il n'y a rien de mal à simplement voir quelqu'un et avoir la pensée automatique qu'elle est attrayante. Mais par contre, il est condamnable d'entretenir des pensées sexuelles à propos de cette personne pour la convoiter.

Dans le cas où vous avez de la difficulté à écouter votre conscience, voici un autre indice pour vous aider:

Comment vous sentiriez-vous si votre conjoint avait ce comportement ?

Cela vous dérangerait-il si elle entretenait des pensées lubriques pour d'autres hommes, ayant des fantasmes sexuels à propos de quelqu'un d'autre que vous ?

Nous avons souvent du mal à voir un comportement incorrect en nous-mêmes, mais nous n'avons aucun problème à le voir chez les autres.


Dieu ne peut pas être blâmé pour "nous mettre en échec". Croire à cela serait comme un criminel qui dit à un juge, «Juge, j'ai violé cette femme, mais ce n'est vraiment pas de ma faute. Dieu m'a fait avec des envies sexuelles, c'est donc de sa faute. "

Cela ne tiendrait pas devant un tribunal humain, et ce ne sera pas une défense valable au jour du jugement.


2 Samuel 13: 1-2. "Après cela il arriva qu'Absalom, fils de David, ayant une soeur qui était belle et qui se nommait Tamar, Amnon, fils de David, l'aima. Et Amnon était tourmenté jusqu'à se rendre malade, à cause de Tamar, sa soeur; car elle était vierge, et il semblait trop difficile à Amnon de rien obtenir d'elle. (ou une autre version : Il était impropre à Amnon de lui faire quoi que ce soit)"

-------------------------------------

Ne laissez pas la philosophie actuelle communément répandue de «l'évangélisation relationnelle» vous voler votre zèle.


C'est l'idée que vous devez vous lier d'amitié avec les gens et établir une relation avant de leur partager l'évangile. Si vous pensez que je me trompe, considérez ces deux questions.


Premièrement, quels sont les personnes les plus difficiles à évangéliser ?

N'est-ce pas votre famille et vos proches ? Alors pourquoi attendre jusqu'à ce que nous établissions des relations avant de témoigner ? Si nous témoignons à des étrangers et les offensons, nous ne perdons rien. Par contre, si nous avons développé une bonne relation avec une personne et l'offensons, nous risquons de perdre cette relation. Construire une relation rend le témoignage beaucoup plus difficile.

La vérité est que nous utiliserons toutes sortes d'excuses pour ne pas confronter les gens avec l'offense de la croix, et établir un rapport avec eux est bien moins menaçant que de partager la vérité de l'évangile.


Deuxièmement, qu'arriva-t-il aux gens s'ils meurent pendant que vous prenez le temps de nouer une relation avec eux ? Il n'y a pas d'autre façon de le dire: s'ils meurent dans leurs péchés, ils iront en enfer pour l'éternité et finiront dans le lac de feu. Comment pouvez-vous même envisager de prendre ce risque ?

Facilitez-vous la tâche, témoignez à des étrangers. Faites en sorte que votre mode de vie soit de témoigner à des personnes que vous ne connaissez pas, et si vous devez établir une relation avec eux, sentez-vous libre de construire pendant 3 ou 4 minutes jusqu'à ce que la relation se développe, puis partagez le véritable évangile, comme vous le devriez.


1 Thessaloniciens 2: 8. "Ainsi plein de sollicitude pour vous, nous aurions voulu vous donner, non seulement l'Évangile de Dieu, mais aussi notre propre vie, parce que nous vous avions pris en affection."

---------------------------------------
"Combien d'anges y avait-il au tombeau, un ou deux ?"


La question a été posée simplement parce que Matthieu et Marc mentionnent un ange, alors que Luc et Jean en mentionnent deux. Il n'y aucun conflit, Matthieu et Marc cite seulement celui qui était le porte-parole.

---------------------------------------

"Il y a des contradictions dans les récits de résurrection. Le Christ est-il apparu en premier aux femmes ou à ses disciples ?"


Matthieu et Marc ont tous deux écrit que les femmes furent les premières à voir le Christ ressuscité. Marc dit : «Il est apparu en premier lieu à Marie-Magdeleine» (16: 9). Mais Paul site Pierre (Céphas) comme le premier à avoir vu le Christ après sa résurrection (1 Corinthiens 15: 5).

Jésus apparut tout d'abord à Marie-Magdeleine, puis aux autres femmes, puis à Pierre.


Paul ne donne pas une liste complète, mais seulement celle qui est importante pour sa démonstration.


Puisque, au premier siècle, seul le témoignage des hommes était considéré comme légal ou officiel, il est tout à fait compréhensible que l'apôtre n'indique pas les femmes comme témoins dans sa défense de la résurrection. 

L'ordre des apparences de Christ est le suivant:


1. Marie - Jean 20: 10-18 /2. Marie et les femmes - Matthieu 28: 1-10 / 3. Pierre - 1 Corinthiens 15: 5 / 4. Deux disciples - Luc 24: 13-35 / 5. Dix apôtres - Luc 24: 36-49; Jean 20: 19-23 / 6. Onze apôtres- Jean 20: 24-31 / 7. Sept apôtres - Jean 21 / 8. Tous les apôtres - Matthieu 28: 16-20; Marc 16: 14-18 / 9. 500 frères - 1 Corinthiens 15: 6 / 10. Jacques - 1 Corinthiens 15: 7 / 11. Tous les apôtres - Actes 1: 4-8 / 12. Paul - Actes 9: 1-9; 1 Corinthiens 15: 8


"Comment pouvez-vous avoir la certitude que vous êtes sauvés ?"


Un garçon de deux ans regardait un chauffage électrique, fasciné par sa lueur orange brillante. Son père, le voyant, l'avertit : "Ne touche pas ce radiateur, fils. Il peut sembler beau, mais il est très très chaud". Le petit garçon l'écouta et s'éloigna du radiateur. Un peu plus tard, son père ayant quitté la chambre, le garçon pensa : «Je me demande si c'est vraiment si chaud que ça». Il tenta alors de le toucher pour le savoir. Au moment même où sa chair brûla, il cessa de croire que le chauffage était chaud; Il savait maintenant qu'il était chaud ! Il s'éloigna du domaine de la croyance pour entrer dans le domaine de l'expérience.


Le chrétien croit à l'existence de Dieu avant sa conversion. Cependant, lorsqu'il obéit à la Parole de Dieu, se détourne de ses péchés et embrasse Jésus-Christ, il cesse de croire. Au moment où il touche la barre chauffante de la miséricorde de Dieu, il quitte le domaine de la croyance pour entrer dans celui de l'expérience.


Cette expérience est si radicale que Jésus l'a qualifie de «nouvelle naissance».

La Bible dit que ceux qui ne connaissent pas Dieu sont spirituellement morts (Ephésiens 2: 1, 4: 18). Nous sommes nés avec une vie physique, mais sans vie spirituelle.

Imaginez un non croyant comme un cadavre qui se promène par ci par là, et qui, en se repentant et en plaçant sa foi en Christ, reçoit la vie même de Jésus.

Il y a une différence radicale entre un cadavre et un humain vivant et respirant qui est comparable au pécheur qui passe de la mort spirituelle à la vie. L'apôtre Paul dit : " Si donc quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature" (2 Corinthiens 5:17).


Celui qui a maintenant l'Esprit de Dieu vivant en lui aime ce que l'Esprit aime et désire faire sa volonté ; Il aura faim pour sa parole, un amour pour les autres croyants et un fardeau pour les perdus. L'Esprit Saint confirme aussi dans son esprit qu'il est maintenant un enfant de Dieu (Romains 8:16). "Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu." (1 Jean 5: 12,13).


Paul écrit à l'église de Corinthe: «Ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d'Esprit et de puissance, afin que votre foi fût fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu. "(1 Corinthiens 2: 4,5). Paul dit : «Je ne vous ai délibérément pas amené à la foi par mes paroles, mais j'ai laissé la puissance de Dieu vous transformer». Il ne les a pas atteint avec des affirmations intellectuelles, mais par une expérience personnelle.


Supposons que deux personnes, un fabricant de chauffe-eau et un spécialiste de la peau, entrent dans la pièce juste après que cet enfant ait brûlé sa main sur le radiateur et qu'ils assurent au garçon qu'il n'a pas pu être brûlé.

Tous les experts, les théories et les arguments du monde ne dissuaderont pas ce garçon, en raison de son expérience.

Celui qui a été transformé par la puissance de Dieu ne craindra jamais les arguments scientifiques ou autres, parce que l'homme ayant une expérience n'est pas à la merci d'un homme ayant un argument.


"Notre Évangile ne vous ayant pas été prêché en paroles seulement, mais avec puissance, avec l'Esprit Saint, et avec une pleine persuasion .........." (1 Thessaloniciens 1: 5).


"Je me suis engagé, mais rien ne s'est passé".


Certaines personnes ne dépassent pas la première marche car elles ont confiance en leurs sentiments plutôt qu'en Dieu.

Ses promesses sont véritables malgré nos sentiments.


Si je fais une promesse à ma femme, cette promesse est vraie qu'elle se sente heureuse ou triste. Si elle doute de ma parole, elle fait un affront à mon intégrité.


Quiconque se repent et se confie réellement en Christ sera sauvé. La Bible fait cette promesse: "Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime ; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, je l'aimerai, et je me ferai connaître à lui." Jean 14:21].


Il y a la promesse, et il y a la condition. Toute personne qui aime et obéit à Jésus commence une relation surnaturelle avec Lui et le Père. Il a dit : "Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ." (Jean 17: 3).


Cela ne signifie pas que vous entendrez des voix ou que vous verrez des visions. Dieu va plutôt vous transformer en une nouvelle personne de l'intérieur, une nouvelle créature. Il enverra son Esprit pour vivre en vous. Vous aurez un nouveau coeur avec de nouveaux désirs. Vous deviendrez tout à coup conscient de Dieu et de sa création. La Bible s'ouvrira à vous et deviendra une Parole vivante, et vous aurez un témoin intérieur, une certitude que vous êtes sauvé, que votre nom est écrit dans le ciel, et que la mort a perdu sa puissance (1 Jean 5: 10-12).

"Le baptême d'eau est-il essentiel pour le salut ?"

Alors que nous devrions prêcher que tous les hommes sont obligés de se repentir et d'être baptisés (Actes 2:38), ajouter toute autre exigence au salut par la grâce devient « une œuvre » déguisée.

Bien que de nombreux passages des Écritures parlent de l'importance du baptême de l'eau, ajouter quoi que ce soit au travail de la croix dévalorise le sacrifice du Sauveur. Cela implique que son oeuvre accomplie n'est pas suffisante.


Mais la Bible précise que nous sommes sauvés par la grâce et la grâce seule (Ephésiens 2: 8,9). Le baptême est simplement une étape d'obéissance au Seigneur après notre repentance et notre confession de péché.

Notre obéissance (le baptême d'eau, la prière, les bonnes œuvres, la camaraderie, le témoignage, etc.) découle de notre foi en Christ.


Le salut n'est pas ce que nous faisons, mais Qui nous avons : "Celui qui a le Fils a la vie" (1 Jean 5:12).

"J'étais un menteur et un voleur, mais c'était il y a des années. Maintenant, j'essaie d'être une bonne personne".


Le temps ne pardonne pas le péché. Si un homme commet un meurtre le lundi mais que le mardi il est gentil avec les autres, il reste un meurtrier.


A moins d'accepter le Sauveur, si un homme ment et vole, ses péchés restent avec lui jusqu'à ce qu'il soit devant Dieu au jour du jugement.

"J'étais un chrétien né de nouveau. Mais maintenant, je crois que c'est du n'importe quoi !"


Quand quelqu'un affirme avoir été autrefois un chrétien, mais que maintenant il ne l'est plus, il dit en fait qu'il connaissait le Seigneur.


Demandez-lui, "Avez-vous connu le Seigneur ?"

Il sera alors obligé de dire: "Je pensais que oui !"


Cela vous permet de dire gentiment, "Si vous ne le savez pas, alors vous ne l'avez probablement jamais connu."


S'il ne connaissait pas le Seigneur, il n'a donc jamais été un chrétien.


Expliquez-lui que la Bible parle de fausse conversion dans laquelle un auditeur au « terrain pierreux » reçoit la Parole avec joie et bonheur. Puis, dans un temps de tribulation, de tentation et de persécution, il s'éloigne et tombe.


S'il est ouvert à la raison, conduisez-le au travers des Dix Commandements, puis dans le message de la croix et la nécessité de se repentir et de placer sa foi dans le Sauveur.

"Je vais bien. Je n'ai pas besoin de Dieu."


Beaucoup de gens se sentent ainsi à cause du message évangélique moderne qui dit que Jésus aidera leur mariage, éliminera leur addiction, remplira le vide dans leur cœur, leur donnera la paix et la joie, etc.


Ce faisant, cela limite le champ d'influence de l'Évangile. Si le message de la croix est destiné seulement aux personnes qui ont des problèmes de mariages, qui sont seuls et ont des problèmes d'addiction, ceux qui sont heureux ne verront pas leur besoin du Sauveur.

En vérité, le pardon de Dieu en Jésus-Christ est pour les personnes ayant des problèmes de mariage et pour celles qui ont de bons mariages, pour les gens heureux et pour les malheureux, pour ceux ayant des problèmes et pour ceux qui n'ont pas de problèmes, pour ceux qui sont misérables dans leurs péchés, et pour ceux qui apprécient les plaisirs du péché pour un temps.


Ceux qui pensent bien aller doivent être confrontés à une loi sacrée qu'ils ont violé une multitude de fois.

Alors, ils se verront au travers des yeux du Juge de l'Univers et se réfugieront vers le Sauveur.  

Témoins de Jéhovah: Conseils de témoins

Par David A. Reed, Ex-Ancien chez les témoins de Jéhovah.


Les rencontres entre les chrétiens et les témoins de jéhovah tournent généralement autour d'une discussion sur la divinité. La raison en est double. Tout d'abord, c'est la zone où la théologie de Watchtower s'écarte le plus spectaculairement du christianisme orthodoxe. Contrairement au concept trinitaire d'un Dieu en trois personnes: le Père, le Fils et l'Esprit Saint, les témoins de jéhovah ont appris à croire que Dieu le Père seul est «Jéhovah», le seul Dieu véritable. Que Jésus-Christ est Michel l'archange, le premier être angélique créé par Dieu. Et que le Saint-Esprit n'est ni Dieu ni personne, mais plutôt la «force active» impersonnelle de Dieu.


Deuxièmement, le sujet de la divinité est un sujet fréquent de confrontation parce que tant les témoins de Jéhovah que les chrétiens (au moins ceux qui aiment tester les témoins de jéhovah) se sentent confiants et bien préparés à défendre leur position et à attaquer le point de vue opposé. En raison des différences théologiques profondes, de telles discussions prennent souvent la forme d'une guerre de tranchées spirituelles: une longue série d'arguments et de contre-arguments, qui n'aboutit à rien et se termine trop souvent par une frustration mutuelle. Mais cela ne doit pas être le cas, surtout si le chrétien «devient tout pour tous les hommes» en prenant un moment pour se mettre dans les chaussures du témoin.

Dans l'esprit du témoin de jéhovah, il est un adorateur du vrai dieu de la Bible, alors que vous êtes une âme perdue qui a été induit en erreur par le diable en adorant une divinité païenne à trois têtes. Il est sans aucun doute très sincère dans ces croyances et se sent à la fois menacé et offensé par la doctrine de la Trinité. Considérer sérieusement vos arguments sur la Trinité est tout simplement impensable pour le témoin de jéhovah. Il pécherait contre Jéhovah Dieu s'il entretenait une telle pensée.


Donc, afin d'avancer dans la discussion, il faut combler le fossé en trouvant un terrain d'entente qui lui permettra de repenser sa théologie. Plutôt que de plonger dans une défense de «la doctrine de la Trinité», qui peut être étonnante même pour un chrétien, avancez un pas à la fois. Une bonne première étape serait de considérer la question: "Jésus-Christ est-il vraiment un ange ?" Il sera effrayant pour le témoin de jéhovah de réexaminer cette croyance qui lui est si précieuse, mais pas aussi effrayant que de commencer à discuter sur la Trinité.


Puisque la Société Watchtower parle de «Jésus-Christ, qui d'après ce que nous comprenons des Écritures, est Michel l'archange» (The Watchtower, 15 février 1979, page 31), Demandez-lui de vous montrer «les Écritures "qui disent que Jésus est Michael. Il n'y en a pas.


La Société de la Watchtower Traduction Nouveau Monde (TNM) mentionne cinq fois Michael: 1) "l'un des premiers princes" (Dan 10:13); 2) "le prince du peuple [de Daniel]" (Dan, 10:21); 3) "le grand prince qui se tient en faveur des fils du peuple [de Daniel]" (Dan 12: 1); 4) "l'archange" qui "a eu une différence avec le diable et a discuté du corps de Moïse" mais "n'a pas osé porter un jugement contre lui en termes abusifs" (Jude 9); Et 5) un participant au conflit céleste quand "Michael et ses anges ont lutté contre le dragon" (Apocalypse 12: 7).


Demandez au Témoin de Jéhovah lequel de ces versets dit que Michael est Jésus-Christ. Aidez-le à voir que pour arriver à cette conclusion, il est nécessaire de lire l'Écriture avec en plus un argument compliqué de la Watchtower. Plutôt que d'être simplement «l'un des premiers princes», Jésus-Christ est «Seigneur des seigneurs et Roi des rois» (Apocalypse 17:14, TNM) et Jésus Christ est «au-dessus de tout gouvernement, autorité, pouvoir, seigneurie et au dessus de chaque nom, Non seulement dans ce système actuel, mais aussi dans celui à venir "(Ephèsiens 1:21, TNM). Et, contrairement à «Michael qui n'a pas osé condamner le Diable avec des mots insultants, il a dit:« Le Seigneur vous réprime ! »(Jude 9, Version anglaise d'aujourd'hui), Jésus-Christ a montré son autorité sur le diable lorsqu'il lui a commandé, "Va-t'en, Satan!" (Matthieu 4:10, TNM).


En arguant que Jésus est Michael l'archange, la Société Watchtower souligne également un autre verset qui n'utilise pas le nom de Michael, mais dit que "parce que le Seigneur lui-même descendra du ciel avec un cri de commandement, avec une voix d’archange et avec la trompette de Dieu, et ceux qui sont morts en union avec Christ ressusciteront d’abord". . " (1 Thessaloniciens 4:16, NWT). Cependant, l'expression "avec la voix d'un archange" signifie simplement que l'archange, comme la trompette de Dieu, annoncera la venue du Seigneur, et non pas que le Seigneur soit un archange. Indiquez au TJ qu'aucun des versets qu'il a essayé d'utiliser comme preuve mentionne que Jésus-Christ est Michael l'archange. En fait, l'Écriture enseigne clairement le contraire: à savoir que le Fils de Dieu est supérieur aux anges. Tout le premier chapitre d'Hébreux est consacré à ce thème.


Demandez au témoin de lire le chapitre 1 de l'épitre aux Hébreux à haute voix avec vous, et, interrompez-le pour souligner le contraste entre les anges et le Fils de Dieu.

"Pour quel ange Dieu a-t-il jamais dit : " Tu es mon Fils ... "Et encore, quand il apporte le premier-né dans le monde, il dit : " Que tous les anges de Dieu l'adorent "(vv. 5 , 6, ).

Rappelez au TJ que les anges refusent constamment le culte ("Faites attention! Ne faites pas cela!". Adorez Dieu, " Apocalypse 22: 8,9, TNM),

Mais le commandement du Père concernant le Fils est: " Que tous les anges de Dieu l'adorent "(Hébreux 1: 6).


Il en était ainsi dans la traduction du Nouveau Monde de la Watchtower pendant environ 20 ans jusqu'à ce que, en 1970, la Société a transformé "l'adorer" en " lui devoir obéissance". Ce qui fait parti de leur continuelle campagne pour éliminer de leur Bible toutes les références à la divinité du Christ.


Certes, vous n'avez pas encore prouvé la «doctrine de la Trinité» dans cette discussion. Mais vous avez posé un bon fondement en donnant au témoin de Jéhovah des preuves convaincantes selon lesquelles Jésus-Christ n'est pas un ange (il est maintenant confronté à la question de savoir qui est Jésus) et vous avez montré que la Société de la Watchtower l'a trompé, et ce, en modifiant les Écritures.


Maintenant, vous êtes dans une meilleure position pour continuer à présenter l'évangile.

Le Péché

"Parce que Jésus est mort sur la croix, nous sommes tous pardonnés de tous les péchés".


Le pardon qui est en Jésus-Christ est conditionné à «la repentance envers Dieu et à la foi envers notre Seigneur Jésus-Christ» (Actes 20:21). C'est un don que Dieu offre à tous, mais chacun doit le recevoir en se repentant et en faisant confiance au Christ, ou il restera mort dans ses péchés.

Personne n'a "d'excuses bibliques" pour continuer à pécher, en supposant qu'il soit en sécurité simplement parce que Jésus est mort sur la croix.  

"Dieu ne peut pas pardonner mon péché".


Ceux qui pensent que leurs péchés sont trop graves pour que Dieu les pardonne ne comprennent pas combien Dieu est miséricordieux. La Bible dit qu'il est « riche en miséricorde » (Ephésiens 2: 4). Les Écritures nous disent aussi que « la bonté de l'Éternel dure à jamais pour ceux qui le craignent » (Psaume 103: 17). Dieu a été miséricordieux envers le roi David et lui pardonna lorsqu'il commit un adultère et un meurtre. Il pardonna Moïse quand il commit un meurtre. Il pardonna également Saül de Tarse d'avoir tué des chrétiens (Actes 22: 4). Dieu promet de sauver quiconque invoquera le nom du Seigneur. (Romains 10:13). Ceux qui pensent que cette promesse ne vaut pas le papier sur lequel elle est écrite appellent Dieu un menteur (voir 1 Jean 5:10). Jésus a versé son sang précieux pour payer tous les péchés. N'est-ce pas assez bon pour eux ? C'est assez bon pour Dieu. Dieu leur ordonne de se repentir.

Offrir une excuse, c'est rester en rébellion à ses ordres, peu importe combien "noble" peut sembler quelqu'un qui dit que son péché est trop grave.

"Péchez-vous, en tant que chrétien ?"


Si un chrétien pèche, c'est contre sa volonté. Celui qui est régénéré tombe plutôt que plonge dans le péché. Il résiste plutôt que l'embrasse. Tout poisson mort peut flotter avec le courant mais Il en faut un vivant pour nager à contre courant.


Les chrétiens expérimentent encore des tentations et peuvent parfois tomber dans le péché, mais ils ne sont plus des esclaves du péché (Romains 6: 6). Ils ont le Saint Esprit de Dieu en eux qui leur permet de dire non à la tentation et de convaincre leur conscience d'actes répréhensibles lorsqu'ils péchent.

"Dieu m'a fait comme ça. Le péché est sa faute".


Si cela ne fonctionne pas dans un tribunal civil, cela ne fonctionnera certainement pas le jour du jugement.

Même avec un avocat expert en défense, il faudrait un juge très inapte pour s'en tirer avec la vieille défense "Dieu me l'a fait faire".


Nous sommes des agents moraux responsables. Adam a essayé de blâmer Dieu et Eve pour son péché; Eve a blâmé le serpent. C'est la nature humaine d'essayer, mais cela ne fonctionne pas avec Dieu.

«Je sais que je suis un pécheur, mais je confesse mes péchés à Dieu tous les jours. Je lui dis que je suis désolé et que je ne vais plus pécher».


Si vous vous trouvez au tribunal avec une amende de 50 000 €, un juge vous laissera-t-il libre simplement parce que vous dites que vous êtes désolé et que vous ne recommencerez pas ? Bien sûr que non.

Vous devriez être désolé d'avoir violer la loi et, bien sûr, vous ne devriez pas recommencer. Mais c'est seulement lorsque votre amende de 50 000 € sera payée que vous serez libre des exigences de la loi.


Dieu ne pardonnera pas un pécheur sur la base qu'il est désolé. Bien sûr que nous devrions être désolés pour le péché, nous avons conscience que l'adultère, le viol, la convoitise, le meurtre, la haine, le mensonge, le vol, etc., sont de mauvaises choses. Et bien sûr, nous ne devrions pas pécher à nouveau.


Cependant, Dieu nous libérera des demandes de la justice éternelle uniquement si l'amende qui nous est impossible à payer est payée par celui qui peut.


Il y a deux mille ans, Jésus-Christ est mort sur la croix pour payer les péchés du monde. Ses derniers mots sur la croix furent: "C'est fini!"

En d'autres termes, la dette a été payée intégralement.

Tous ceux qui se repentent et Lui font confiance reçoivent le pardon des péchés.


-----------------------------------


"Jésus n'a pas condamné la femme prise en flagrant déli d'adultère, mais a condamné ceux qui l'ont jugée. Par conséquent, vous ne devriez pas juger les autres".


Le chrétien ne juge pas les autres mais simplement prévient le monde du jugement de Dieu, et que Dieu (pas le chrétien) a déclaré tout le monde coupable devant lui (Romains 3: 19,23).


Jésus a pu offrir à cette femme le pardon pour son péché, parce qu'il était en route pour mourir sur la croix pour elle.


Elle l'a reconnu comme «Seigneur», mais il lui a aussi dit : «Va et ne péches plus» et si elle ne se repentait pas, elle périrait.

" Ne jugez pas si non vous serez jugé. Vous n'avez donc pas le droit de me juger quand il s'agit de mes péchés ! "


Le monde prend souvent ce verset hors contexte et l'utilise pour accuser les chrétiens de «juger» lorsqu'ils parlent de péché. Dans le contexte du verset, Jésus dit à ses disciples de ne pas se juger les uns les autres, ce que la Bible condamne (Romains 14:10, James 4:11). Dans Luc 6: 41,42 Il parle de voir un brin de paille dans les yeux d'un frère. Dans Jean 7:24, il dit: "Ne jugez pas selon l'apparence, mais jugez le juste jugement".

Si quelqu'un vole, ment, commet l'adultère ou un meurtre, etc., le chrétien peut donner un jugement moral (juste) et dire que ces actions sont moralement condamnables et que ces péchés auront des conséquences éternelles. 

Chuck Colson


 "La vraie tolérance n'est pas un manque total de jugement.

C'est savoir ce qu'il faut tolérer, et refuser de tolérer ce qui ne devrait pas être fait."

-----------------------------------

"Et si quelqu'un dit qu'il n'a jamais menti, volé, convoité, blasphémé, s'il nie être un pécheur ?"


Demandez à la personne si elle a gardé le premier des dix commandements. A-t-elle toujours aimé Dieu par-dessus tout, de tout son cœur, de toute son âme, de tout son esprit et de toute sa force (Marc 12:30) ?

Si elle répond oui, suggérez-lui doucement ce que la Bible nous enseigne :


"il n'y a personne qui cherche Dieu "(Romains 3:11). Personne (sauf Jésus-Christ) n'a accompli le premier des dix commandements. Alors l'un d'entre vous ment, soit vous, soit Dieu, et la Bible dit qu'il est impossible à Dieu de mentir "(Hébreux 6:18; Titus 1: 2).

Que répondre si quelqu'un demande: " Et vous, avez-vous déjà convoité une femme ?"


Une personne peut vous défier à son tour sur cette question pendant que vous la conduisez au travers des dix commandements.


Appliquez-vous à y répondre honnêtement. Adoucissez votre réponse avec par exemple: "J'ai brisé tous les Dix Commandements dans l'esprit, sinon dans la lettre". Cela permettra non seulement de désamorcer la question, mais vous donnera l'occasion d'expliquer que nous avons tous une nature pécheresse et avons besoin du pardon de Dieu.

-----------------------------------

Que dois-je dire à quelqu'un qui reconnaît ses péchés, mais dit: « J'espère simplement que Dieu pardonne » ?


Cette personne pourrait être appelées «réveillée, mais pas alarmée».

Expliquez que Dieu pardonne, mais seulement à ceux qui se repentent de leurs péchés. Demandez-lui, "Si vous décédez ce soir, où irez-vous ?"

Si elle répond : "en enfer", demandez-lui si cela lui fait quelques chose. Si elle sent concernée, demandez-lui se qu'elle compte faire ?

Dites-lui alors que Dieu lui ordonne de se repentir et de placer sa confiance en Jésus.

Si elle ne se sent pas concernée, parlez-lui de la valeur de sa vie, de la menace de la damnation éternelle et de la description biblique de l'enfer.

Prévenez-la qu'elle n'a pas la promesse de demain, et insistez pour qu'elle revienne à la raison.

---------------------------------

"Vous ne devriez pas parler du péché parce que Jésus n'a condamné personne. Il était toujours aimant et gentil".


Jésus a effectivement condamné certaines personnes pour leurs péchés. Dans Matthieu 23, il appela sept fois les leaders religieux "hypocrites". Il leur a dit qu'ils étaient des «fous aveugles», des enfants de l'enfer, pleins d'hypocrisie et de péchés.


Il a culminé son sermon en disant: "Serpents, race de vipères ! comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne ?" (Versé 33). Il a alors prévenu qu'il dirait aux méchants: "Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. (Mat: 25: 41)

Souffrance

"Si Dieu est parfait, pourquoi at-il fait une création imparfaite ?"


La Bible nous dit que la création de la Genèse était "bonne". Il n'y avait pas de péché et donc pas de souffrance ni de mort. Pourquoi Dieu a-t-il donné à Adam et Eve la capacité de pécher, en sachant pleinement qu'ils pécheraient et porteraient la mort et la douleur à la race humaine? Certains croient que si Adam avait été créé sans pouvoir choisir, alors il aurait été un «robot». Un père ne peut pas forcer ses enfants à l'aimer. Ils choisissent de l'aimer parce qu'ils ont un libre arbitre. D'autres soulignent que l'humanité n'aurait jamais vu la profondeur de l'amour de Dieu, comme montrée sur la croix, à moins qu'Adam n'ait péché, et ce pourrait être une des raisons pour lesquelles Dieu a permis au péché d'entrer dans le monde.

Pourquoi Dieu permet-il le mal ?


Pourquoi Dieu permet-il aux hommes et aux femmes faisant le mal de vivre ?

Doit-il les tuer avant qu'ils fassent de mauvaises actions ? Doit-il juger les meurtriers et les violeurs maintenant ? Qu'en est-il des voleurs, des menteurs, des adultères, des fornicateurs, de ceux qui convoitent, et ceux qui détestent ? Si Dieu devait juger le mal aujourd'hui, tous les hommes et les femmes non convertis périraient sous Sa colère.


Dieu merci, il attend patiemment qu'ils se tournent vers le Sauveur et soient sauvés de sa terrible colère.

-----------------------------------

" Et si quelqu'un vous dit: "J'ai brisé tous les Dix Commandements " ?


Ne prenez pas cette déclaration pour un aveux. La personne n'a certainement pas réalisé la gravité de son péché devant Dieu. Elle peut même dire quelque chose comme: "Je suis vraiment une mauvaise personne !" En fait, c'est très souvent une façon de se détourner d'un conviction profonde. Répondez-lui: "Eh bien, prenons le temps de les examiner un à un et de voir si vous avez vraiment cassé les dix commandements." Alors qu'elle est confrontée au critère de la loi morale de Dieu, priez pour que le Saint-Esprit lui apporte la conviction d'avoir gravement péché.

-----------------------------------

"Vous essayez de me faire culpabiliser en citant les Dix Commandements".


Demandez à la personne lequel des Dix Commandements la culpabilise.

Et dites-lui simplement: "La Bible dit:" Vous ne devez pas voler. "Si vous vous sentez coupable lorsque vous entendez ce commandement, pensez-vous que cela pourrait être parce que vous êtes coupables ?"


Dieu nous a donné la conscience afin que nous sachions quand on casse sa loi.

La culpabilité que nous ressentons lorsque nous faisons quelque chose de mal nous indique clairement que nous devons nous repentir.  

-------------------------------------------

Alors pourquoi y a-t-il tant de souffrances ?


.......Cela prouve que Dieu ne nous aime pas!

Romain 5:12, "C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché,..)

Prenez le sol par exemple. Il produit naturellement des mauvaises herbes. Personne ne les plante ni ne les arrose. Elles arrivent obstinément à passer au travers des fissures d'un trottoir sec. Des millions de mauvaises herbes inutiles poussent comme s'il n'y avait pas de lendemain, étranglant nos récoltes et ruinant nos pelouses. Tirez les par la racine, et il y en aura encore plus le jour suivant. Elle ne sont rien d'autre qu'une malédiction.